Accueil » Samoussas au boeuf à peine épicé
Samoussa au boeuf à peine épicé

Samoussas au boeuf à peine épicé

Chez nous , les samoussas sont un peu comme les muffins salés ou les tartes aux légumes. Un plat simple et réconfortant, facile à préparer, et qui, en outre… Permet de valoriser de nombreux petits restes de frigo, impatients de rejoindre nos papilles émoustillées ! Vous l’aurez compris, les samoussas chez nous, c’est une belle manière de se faire plaisir, tout en faisant partie de la team gourmande #jenejetterien. Ici je vous propose des samoussas au boeuf à peine épicé, des triangles croustillants qui révèlent une farce de boeuf (et oui…) relevée de garam masala, oignons, coriandre… mais pas que !

Les samoussas au boeuf à peine épicé, ou la créativité à l’honneur

Si vous ne connaissez pas encore très bien les samoussas, ce sont des triangles de pâte chaude et croustillante enveloppant une farce très aromatique à base de viande ou de légumes. C’est traditionnellement un plat indien, proposé façon “street food” par des marchands ambulants. Une douce invitation au voyage… Ces feuilletés ont su séduire au cours des siècles de nombreuses populations visitées par les Indiens. Si bien qu’aujourd’hui, on peut trouver des samoussas dans de nombreuses régions du monde. La recette de la farce change, la pâte n’est toujours la même, la cuisson non plus… Je vous propose donc ces samoussas au boeuf à peine épicé de manière tout à fait décomplexée, tant il est possible de dévier et contourner la recette d’origine !

Les samoussas – cuisson à la poêle ou au four ?

Oui, je vous l’accorde, cela paraît un peu bête de dire cela – cuisson à la poêle ou au four ? Que choisir ? Un peu dans l’esprit – fromage ou dessert ? Ou les deux ? Mais dans quel état j’erre ?

La réponse est pourtant fort simple ! Cuisson à la poêle, je cuis dans des quantités non négligeables d’huile (!) / Cuisson au four, je badigeonne du bout de mon pinceau de cuisine (ou de sopalin si je n’ai pas de pinceau) un peu de beurre fondu sur les samoussas avant d’enfourner. On est bien d’accord, chacun fait ses choix… En tous cas, vous avez compris le mien 😉

Le GRAND dilemme : feuilles de brick ou pâte filo ?

Je vous sens un peu hésitant… Mais de quoi parle-t-elle ? Cékoiça ?

Voici donc un petit reminder. Les feuilles de brick et la pâte filo ont la même fonction – On pourrait dire qu’elles sont une version orientale et maghrébine de nos pâtes à tarte. C’est une très grosse approximation, car même si elles se composent de farine de blé comme les pâtes à tartes, elles sont beaucoup (beaucoup !) plus fines. A manipuler avec précaution donc. Elles servent à envelopper des farces salées ou sucrées assez denses. Quelques exemples de petites merveilles :

  • avec les feuilles de brick (qu’on peut aussi orthographier brik) : aumônières, pastilla, bourek…
  • avec la pâte filo (encore plus fine que les feuilles de brick) : spanakopita, baklava…

Les feuilles de brick sont désormais relativement faciles à trouver en grande surface (rayon pâtes à tarte fraîches ou rayon surgelés), la pâte filo peut-être un peu moins. Cela vaut pourtant la peine de chercher un peu car elles ont la très grande qualité de se conserver très longtemps – Donc, une fois la pâte trouvée, elle peut encore patienter quelques temps au réfrigérateur. Personnellement je l’utilise à la place d’une pâte brisée ou feuilletée traditionnelles, comme par exemple cette quiche toute légère aux épinards frais. Les quiches sont alors délicieusement croustillantes… et très peu riches en matière grasse. On gagne sur les deux tableaux !

Alors… convaincu.e ?

Les samoussas au boeuf à peine épicé ou la version “fond de frigo”

Non, ne soyez pas apeurés… cette version #fourzitou respecte tout de même certains codes ! Car si la liberté est grande sur la composition de ces petits beignets, pour faire sa propre farce, il est juste nécessaire de se souvenir que :

  • celle-ci ne doit pas être trop aqueuse ou liquide, sinon elle détremperait la pâte – et adieu le joli beignet croustillant ! On oublie donc la grosse poêlée de courgettes (mais possible évidemment d’ajouter quelques dés crus)
  • environ la moitié de la préparation doit être composée d’une viande (traditionnellement poulet ou bœuf). Ou pour une version végétarienne de pommes de terre ou de légumineuses (déjà cuites)
  • ajouter des petits pois n’est pas obligatoire, mais cela permet d’avoir une structure tout en apportant de la douceur et du moelleux
  • la réussite repose sur la composition aromatique ! Ne pas hésiter à faire revenir de l’échalote ou de l’oignon, ajouter des épices à base cardamome, cannelle, gingembre… Tout ce qui évoque des saveurs chaudes et ensoleillées. Et le piment qui va avec si vous aimez 😉
  • personnellement, j’aime ajouter quelques éléments crus a la fin de la cuisson de la farce. Dans cette recette j’ai mis des oignons de printemps, mais parfois j’ajoute un reste de poivrons (délicieux !), quelques dés de courgettes (à ce moment-là j’ajoute un peu plus d’épices)… Et pourquoi pas un peu d’oignon rouge ?
  • enfin, pour cette recette “fond de frigo”, j’avais un reste de tofu… qui a fait des merveilles !

Les samoussas – quels seront les vôtres ?

Vous l’aurez compris, libre à vous de suivre la recette, ou d’ajouter votre “grain de sel” en fonction de la composition de votre frigo ! Vous me direz ? Cuisson au four ou à la poêle ? Pâte filo ou feuilles de brick ? Mais aussi de quoi se compose votre farce ? Allez, j’attends vos retours 🙂

Samoussas au boeuf à peine épicé

Recette de Hélène Thiers
Servings

6

servings
Prep time

50

minutes
Cooking time

30

minutes

Ingrédients

  • 1 échalote

  • 200g viande de boeuf hachée (peut être surgelée)

  • 100g tofu ferme

  • 80g petits pois (peuvent être aussi surgelés)

  • 1 piment oiseau – ou plus si vous aimez épicé ! (à défaut, des flocons de piment ou éventuellement du paprika)

  • 2 cuiller à café de mango chutney épicé (ou à défaut 1 cuiller à café de confiture de prune, abricot… voire un peu plus si vous aimez le mélange sucré/salé)

  • 4 oignons de printemps

  • une dizaine de feuilles de menthe

  • 2 cuillers à soupe de garam masala (ou au goût)

Préparation

  • Faire revenir dans un peu d’huile neutre (ou encore mieux du ghee, ce beurre clarifié) l’échalote émincée et le tofu coupé en tous petits dés
  • Lorsque l’échalote et le tofu ont à peine pris en couleur, ajouter la viande hachée , du sel et le garam masala puis mélanger
  • Faire revenir à feu moyen 2 à 3 minutes (5 minutes si vous utilisez de la viande surgelée) puis ajouter les petits pois et le piment oiseau
  • Lorsque la viande et les petits pois sont cuits (compter 5 à 10 minutes) ajouter du sel et le chutney de mangues puis gouter. Ajuster en fonction de votre gout en ajoutant éventuellement un peu plus de chutney (ou à défaut, de confiture).
  • Ajouter les oignons de printemps et les feuilles de menthe émincés
  • Et voilà, la farce est prête ! La laisser un peu refroidir avant de remplir les feuilles filo – sinon la farce ramollirait trop la pâte
  • Découper ensuite de longues lanières de feuilles filo, mettre un peu de farce sur l’une d’entre elles puis plier – je vous laisse regarder la vidéo ci-dessous pour la technique… une image vaut parfois plus que de nombreux mots !
  • Faire fondre du beurre (du ghee si vous avez) et à l’aide d’un pinceau de cuisine (ou d’un peu de sopalin) enduire les samoussas sur les deux faces
  • Les déposer au fur et à mesure sur une feuille de papier cuisson (sans qu’ils se chevauchent)
  • Enfourner à 180°
  • Au bout d’une dizaine de minutes, retourner éventuellement délicatement les samoussas puis poursuivre la cuisson une vingtaine de minutes (bien surveiller la cuisson, les samoussas doivent être dorés… mais pas plus !)
  • Déguster avec une salade par exemple

Le pas à pas en vidéo

Une idée d’entrée fraîche et délicate à servir juste avant de déguster ces samoussas au boeuf à peine épicé ? Pourquoi ne pas essayer ces verrines de soupe de petits pois menthe et noisettes grillées ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.