Accueil » Curry rouge thaï au tofu
Un curry rouge presque végétarien

Curry rouge thaï au tofu

Je vous propose ici un curry rouge, plat emblématique de la cuisine thaïlandaise, avec du tofu – pour une version simple et rapide. Un plat savoureux et légèrement épicé, avec du lait de coco crémeux et des légumes fondants ou croquants. Une recette qui ravira aussi les vegans et végétariens, pour peu que l’on n’ajoute de pâte de crevettes dans la préparation de base de la pâte de curry. Une recette qui a tout pour plaire !

C’est vraiment la question cruciale : pour réaliser un délicieux curry rouge, il faut au départ une très bonne pâte de curry. Logique, mais cela mérite d’être dit ! Si vous achetez votre préparation, vérifiez que la liste d’ingrédients inclue au minimum des piments rouges séchés, des échalotes, de l’ail, de la citronnelle, du galanga (espèce de gingembre), du combava (ou feuilles de keffir), et des graines de coriandre. Oui, la liste est longue, mais c’est ce mélange de saveurs qui fait la richesse gustative du curry thaï !

Vous le savez probablement, il existe trois versions de base de curry – laquelle sera la vôtre ?

Le curry en rouge en poudre

La poudre de curry est particulièrement pratique car elle se conserve longtemps – et elle ne craint rien, sinon la lumière et éventuellement l’humidité. Un vrai produit du placard !

  • en ce qui concerne l’utilisation, il suffit de remplacer dans la recette ci-dessous l’expression “pâte de curry” par “poudre de curry“. Les quantités restent identiques.
  • en ce qui concerne les marques à recommander, j’ai un faible en France et en Belgique pour les préparations de “Comptoir Africain” et “Terre exotique” (pas d’affiliation, c’est mon avis sincère !). Mais c’est très personnel. En revanche, j’ai souvent été déçue par les épices de curry rouge vendues en supermarché. Cependant, je ne les ai pas toutes testées ; si donc, vous avez sous la main votre marque préférée, n’hésitez pas !

 

La pâte de curry rouge toute prête

Elle se trouve en bocal, sous sachet plastique ou grand container – vous aurez le choix ! Ce sont souvent des préparations très authentiques (dans le bon sens du terme, bien sûr). Laissez vous guider par le prix, il n’y a pas de mystère, un prix étonnamment bas pour des épices de qualité ne parait pas très normal ;-). J’ai une préférence pour la marque Blue Elephant, mais là encore, faites avec ce que vous aimez !

La pâte de curry rouge maison

Je vous en propose la recette ici – elle est idéale car personnalisable à souhait. Mais aussi relativement longue à préparer, je le reconnais. Cela dit, vous pouvez en préparer une belle quantité et congeler ce que vous n’utilisez pas – pratique, non ?

un curry rouge très savoureux !

Une recette de curry rouge très simple à réaliser

Cuisiner un curry rouge thaï est d’une grande simplicité – et même rapide, si l’on utilise comme ici du tofu comme protéine. Une recette qui se fait en un tour de main, pour un rapide dîner de semaine tout autant que pour recevoir. Je vous décris les étapes du process dans cet article : Comment faire son curry thaï maison – trucs et astuce. J’y explique comment faire revenir les épices, à quel moment ajouter le lait de coco, comment découper les légumes, etc… Le curry rouge n’aura plus aucun secret pour vous ! Allez vraiment lire ce billet, qui couvre en plus tous les currys thaï.

…Bon appétit !

 

Et si vous faisiez vous-même votre pâte de curry rouge ? Un peu longue à préparer, c’est vrai… mais les saveurs sont incroyables !

 

Envie d’un curry thaï frais et végétal ? Vos papilles trouveront leur bonheur avec ce curry vert de poulet !

Recette de curry rouge maison au tofu

Recette de Hélène Thiers
Servings

6

servings
Prep time

15

minutes
Cooking time

20

minutes

Ingrédients

  • 2 belles cuillers à soupe de pâte de curry rouge maison (ou vos épices de curry rouge préférées)

  • 10 à 15 feuilles de basilic thaï environ (à défaut, de la coriandre)

  • 4 à 6 feuilles de citron kaffir (ou du zeste de combava)

  • 300g de tofu ferme environ 

  • légumes : épinards, champignons, poivron vert ou rouge, pousses de bambou... Quantité au choix

  • 1/2 piment rouge de taille moyenne

  • 1/2 cube de bouillon de légumes

  • 0,5 litre lait de coco environ (100ml + 400ml)

  • 2 cuillers à soupe de sauce poisson (nuoc nam) environ

  • 2 cuillers à soupe de pâte tamarin 

  • 2 cuillers à café sucre de palme (ou sucre roux) environ

  • Optionnel : jus de citron vert

Préparation

  • Utilisation de la pâte de curry : faire chauffer 100ml de lait de coco dans une grande casserole. Faire réduire de moitié puis ajouter la pâte de curry. Faire revenir à feu moyen jusqu’à ce que du gras se désolidarise de la préparation et fasse des petites bulles dans le fond de la casserole (« sizzling »). Si la pâte attache, ajouter un peu d’huile neutre ou d’huile de coco. Continuer un peu la cuisson, la pâte de curry devient plus sombre, les arômes s’exhalent – la pâte de curry est prête à être cuisinée !
  • Verser le lait de coco restant, environ 200ml d'eau et ajouter le bouillon de légumes, 1 cuiller à soupe de sauce poisson, la pâte de tamarin, 1 cuiller à café de sucre de palme et les feuilles de kaffir
  • Lorsque la préparation bout, ajouter le tofu ainsi que les légumes, tous coupés en dés (julienne pour les poivrons, fines lamelles sans les graines pour le piment oiseau) et prolonger la cuisson pendant 10 à 15 minutes environ, jusqu’à ce que les légumes soient cuits 
  • Goûter et rectifier l'assaisonnement en sauce poisson et sucre. Ajouter éventuellement du jus de citron 
  • Ajouter les feuilles de basilic thaï et servir avec un riz blanc

L'astuce Minute Papillote !

  • Lorsque j'ai un peu de temps, je fais revenir au préalable le tofu à part dans un peu d'huile - cela permet de développer une couche protectrice - et cela rajoute de la saveur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.