Accueil » Perles du japon au lait de coco et mangue
Des perles de tapioca coco et mangue

Perles du japon au lait de coco et mangue

Vous trouverez dans ces perles du Japon au lait de coco et mangue un dessert fruité d’une grande fraîcheur. Appelé aussi “mango sago“, il est très populaire en Asie du Sud est. Et pour cause : simple à faire, avec peu d’ingrédients, il est aussi facile à conserver car ne contient ni oeufs, ni lait. Laissez vous tenter, vous ne le regretterez pas !

Un dessert emblématique de l'Asie du Sud-est

Le mango sago est originaire de Hong Kong. Mais comme les bonnes choses n’ont pas de frontières, les pays de “proximité” comme Taïwan, la Malaisie ou encore Singapour se sont approprié ce délicieux dessert. Pour le bonheur de tous les gourmands 🙂

Des perles du Japon au lait de coco que l'on adapte à ses envies

Si la composition change peu (des perles de tapioca, du lait de coco et de la mangue), il est tout de même possible d’être créatif ! On adore… Voici quelques idées :

  • ajouter la mangue en coulis ou au contraire en morceaux, pour une variété de texture – ou les deux 😉
  • pour une recette totalement asiatique, vous pourrez remplacer le sucre par du lait concentré sucré (et oui, le lait concentré sucré est partout en Asie du Sud est, y compris dans le café ou le thé !). Peut-être pas mon choix préféré, mais de couleur locale, c’est certain !
  • pour une note singapourienne et encore plus rafraichissante, ajoutez quelques filaments de pomelos (ou pamplemousse, si vous ne trouvez pas). La petite explosion d’agrume en bouche est une merveille !
de délicieuses perles de tapioca exotiques

Quels ingrédients pour ces perles du Japon au lait de coco et mangue ?

les ingrédients du mango sago

Une fois n’est pas coutume, ce plat asiatique vous demandera peu d’ingrédients :

  • de la mangue : soit le fruit frais (bien mûr), découpé en dés, soit, pour plus de simplicité du coulis. J’achète le mien sur internet – Ravifruit ou Ponthiers
  • du lait de coco, évidemment
  • des perles du Japon, l’autre nom des perles de tapioca (plus vendeur ?)
  • du sel et du sucre

J’en profite pour vous glisser une p’tite info : pourquoi parle-t-on de mango sago en anglais et de perles du Japon au lait de coco et mangue en français ? Plus précisément, le sago est-il la même chose que les perles de tapioca (appelées aussi perles du Japon, vous l’avez compris) ? Et bien non ! Le sago est extrait du tronc d’un palmier (sago palm tree) alors que le tapioca est extrait de la racine de manioc. Rien à voir en provenance – et pourtant le résultat est sensiblement le même : les perles de sago et de tapioca apportent de la texture à un plat (salé ou sucré), sans pour autant apporter du goût. Intéressant, non ?

NB : le tapioca étant sensiblement meilleur marché que le sago, par extension, on retrouve souvent dans les plats composés de sago du tapioca. Chut, je ne vous ai rien dit…

Un délicieux dessert de perles de tapioca, fruité et rafraichissant

Comment préparer les perles du Japon au lait de coco et mangue ?

Les perles du Japon ou perles de tapioca

Cette étape peut être préparée bien en amont (le tapioca se conserve quelques jours au réfrigérateur) ou alors tout en préparant le mélange coco et mangue. C’est vous qui choisissez, en fonction de vos envies… et votre emploi du temps !

  1. La cuisson : c’est très simple ! Il suffit de faire bouillir de l’eau puis d’y jeter les perles en pluie. Mélanger de temps en temps pour éviter que les perles ne fassent bloc (cela pourrait faire un beau collier 😉 ). Le temps de cuisson est à lire sur votre paquet – en général 20 minutes. Un repère infaillible : les perles doivent être translucides et ne plus avoir de coeur blanc… facile, non ?
  2. L’égouttage : passer alors immédiatement le contenu de la casserole dans une passoire et faire couler un filet d’eau froide dessus (pour stopper la cuisson)
  3. La conservation : les billes de tapioca se conservent en milieu aqueux, sinon elles s’amalgament. Verser donc le contenu de la passoire dans un container, et recouvrir d’eau froide puis placer au réfrigérateur. Si vous utilisez les perles immédiatement pour le dessert, vous pouvez les verser directement dans la préparation de coco et mangue.

La crème de lait de coco et mangue

Rien de plus simple ! On mélange le lait de coco avec éventuellement le coulis de mangue ainsi que le sucre et… une petite touche de sel. Le sel ne se sentira pas à la dégustation, mais permettra un contraste de saveurs très intéressant. Magique.

La finition du dessert

  1. Préparation finale : on mélange la crème de coco et mangue avec les perles du Japon égouttées (ne pas oublier cette étape d’égouttage !) puis on place au frais (le tapioca va continuer de gonfler un peu).
  2. Un peu avant de servir : on présente joliment en verrine si on le souhaite, puis on finit le montage avec quelques feuilles de menthe, un peu de pomelos, de la noix de coco séchée… il faut que ce soit beau ! 
Perles de tapioca au lait de coco et mangue, ça fait envie !

 

En alternative, vous pourrez tester cette délicieuse soupe aux fraises de Cyril Lignac… on ne s’en lasse pas !

 

Ou bien encore cette mousse rose et litchis, un dessert des plus raffinés 

Recette de perles du Japon au lait de coco et mangue

Recette de Hélène Thiers
Servings

6

servings
Prep time

5

minutes
Cooking time

20

minutes

Une recette très simple à faire, qui vous permettra de faire 6 petites verrines

Ingrédients

  • 1 cuiller à soupe environ de perles de tapioca/perles du Japon (un peu plus si vous dégustez ce dessert dans les quelques heures qui suivent car les perles ne seront pas totalement gonflées)

  • 250g environ lait de coco (ou plus)

  • 150g purée ou coulis de mangue, fait maison ou acheté (ou plus)

  • 4 cuiller à soupe de sucre (ou plus)

  • Un peu de sel

Préparation

  • Faire cuire le tapioca pendant 15 à 20 minutes dans de l’eau bouillante – ou jusqu’à ce qu’elles soient translucides
    NB : ce temps variera peut-être en fonction du fabricant ; consulter la notice
    Ci-dessous : les perles avant puis après cuisson
    Tapioca avant cuissonPerles de tapioca après cuisson
  • Les égoutter, les rincer à l’eau froide et les laisser reposer dans de l’eau froide afin qu’elles ne s’amalgament pas
  • Pendant ce temps, mélanger le lait de coco avec la mangue, le sucre et le sel. Si le sucre ne se dissout pas bien, chauffer légèrement (casserole ou micro-ondes)
  • Gouter et rectifier : il faudra peut être un peu plus de mangue et/ou de sucre en fonction du degré de maturité du fruit
  • Verser dans un container ou des verrines et ajouter les perles de tapioca cuites et égouttées - celles-ci vont continuer à gonflerdessert de perles du Japon au lait de coco juste prêt
  • Réserver au frais et dégustez à votre convenance

L'astuce Minute Papillote !

  • Pour une texture plus dense (et plus roborative) du dessert, je double la quantité de perles de tapioca

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.