Accueil » Huile d’olive aromatisée à l’ail
Une huile d'olive dans laquelle infuse de l'ail confit façon Ottolenghi

Huile d’olive aromatisée à l’ail

Une huile d’olive aromatisée à l’ail confit à préparer si facilement, qu’il serait dommage de s’en priver ! Vous l’avez compris, je ne parle pas ici d’une huile à l’ail, non – une huile à l’ail confit, un assaisonnement qui viendra sublimer vos salades et apporteront à vos légumes vapeur et vos poissons une saveur profonde et légèrement caramélisée. 

Parce que la petite « magic touch », c’est la manière dont l’ail est préparé : à la manière du chef Ottolenghi, cuite en papillote, bien serrée dans son écrin avec un peu de sel et quelques herbes. Une merveille à elle seule.

Bref, une délicieuse huile à customiser en fonction de ses envies et à toujours avoir dans ses placards… et pourquoi pas à offrir ?

Les bienfaits de l’ail (et donc les bienfaits de l’huile d’olive aromatisée à l’ail confit !)

Faut-il encore le dire ? L’ail a (presque) toutes les vertus : riche en vitamines (A, B, C, E), en antioxydants, en composés soufrés, en calcium, en potassium, en zinc, en sélénium, en allicine (un antibiotique naturel super puissant), c’est un super-aliment !

Et en plus, il éloigne les vampires…

Les bienfaits de l’huile d’olive (et donc les bienfaits de l’huile d’olive aromatisée à l’ail confit !)

Pour cette recette, il est possible d’utiliser une huile neutre. Mais pourquoi se priver alors que la saveur fruitée de l’huile d’olive joue à merveille avec les accents méridionaux de l’ail ?

Et puis là aussi, consommer de l’huile d’olive (avec modération tout de même !) nous fait du bien : riche en oméga 9 et en antioxydants, cet élixir a un effet bénéfique sur le fonctionnement cardio-vasculaire, régule le taux de cholestérol, est anti-inflammatoire et immunitaire et prend soin de notre peau, notre cerveau, notre système nerveux et nos rétines… Dites-moi, si ce n’est pas de l’argumentaire, ça…

Les bienfaits de la patience (ou non !)

Une huile aromatisée, ça se mérite… Celle-ci est très facile et rapide à faire, il faudra tout de même être un peu patient, le temps que l’ail infuse dans l’huile et diffuse sa saveur délicate . Comptez globalement deux semaines d’attente environ.

…Mais si comme moi, vous voulez tester très vite votre production (oui je sais, j’essaie d’apprendre la patience à mes enfants, mais bon…), vous pouvez extraire quelques gousses d’ail de l’huile, les écraser pour en extraire la pulpe que vous mélangerez ensuite à l’huile d’olive. En d’autres termes, une huile aromatisée à l’ail confit vite faite, bien faite… Et toute prête !

La technique de l’huile d’olive aromatisée à l’ail confit

C’est vraiment tout simple !

  1. Je cuis l’ail à la manière d’Ottolenghi : tout d’abord l’ail est bien enfermé dans une papillote, avec un peu de sel et quelques herbes, puis placé au four pour cuisson douce et lente
  2. L’ail est cuit, les gousses sont tendres et caramélisées, pas du tout fortes et piquantes comme de l’ail cru
  3. Je verse de l’huile dans un bocal. J’y ajoute les gousses d’ail (sans enlever la peau) et quelques grains de poivre
  4. Patience maintenant… Je ferme mon bocal et le place dans un endroit sombre et pas trop chaud pendant deux à trois semaines
  5. Je déguste sur un beau poisson, quelques légumes juste cuits ou des crudités !

Huile d’olive aromatisée à l’ail confit

Recette de Hélène Thiers
Servings

20

servings
Prep time

10

minutes
Cooking time

40

minutes

Ingrédients

  • 1 tête d’ail

  • huile d’olive

  • grains de poivre (de Séchuan par exemple) ou bien alors poivre rose

  • sel

Préparation

  • Laver l’ail – le garder entier
  • Découper une feuille de papier d’aluminium d’environ 20cm (en fonction de la taille de la tête d’ail)
  • Découper la tête de l’ail (environ à 1/5ème)
  • Déposer sur la feuille d’aluminium
  • Saler et poivrer légèrement
  • Refermer hermétiquement le papier d’aluminium
  • Cuire à 120° environ 40 minutes, ou jusqu’a ce que les gousses soient tendres et légèrement caramélisées
  • Laisser refroidir
  • Pendant ce temps laver avec précaution un bocal qui puisse contenir la tête d’ail
  • Lorsque celle-ci est froide, la déposer au fond du bocal
  • Ajouter des grains de poivre si vous le souhaitez
  • Recouvrir d’huile d’olive
  • Fermer le bocal
  • Faire infuser dans un endroit sombre à température ambiante
  • Et déguster deux semaines plus tard… et bien plus encore !

L’astuce Minute Papillote !

  • Je fais cuire des têtes d’ail supplémentaires et les ajoute (sans huile donc) dans les jours qui suivent à un hummus, des haricots, une salade… Délicieux !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.