Accueil » Boulettes de poulet japonaises : les délicieuses tsukune
les tsukune, les boulettes de poulet japonaises

Boulettes de poulet japonaises : les délicieuses tsukune

Il parait que les boulettes, c’est la vie 😉. Un plat un brin régressif  (parfois) et délicieux (toujours) ! Comme ici les tsukune, boulettes de poulet japonaises toutes mignonnes, qui feront la joie des familles. Mais pas seulement ; elles raviront aussi vos invités – une belle vaisselle, un joli bol de riz, d’élégantes baguettes finement décorées et… hop,  vous voilà partis au pays du soleil levant !

Juste quelques ingrédients pour ces tsukune

Effectivement, la liste des ingrédients est assez limitée : du poulet (!), du gingembre, de l’oignon, de la sauce soja et du mirin. Rien de bien extraordinaire, à part peut-être une p’tite question…

Et si je n'ai pas de mirin pour la sauce des boulettes de poulet japonaises ?

Telle est la p’tite question. Car s’il n’est pas très compliqué de trouver des cuisses de poulet ou bien encore les aromates nécessaires, le mirin peut être plus complexe à trouver – voire parfois impossible. Mais en cuisine, vous le savez bien, il y a toujours une solution, une astuce ou une bidouille qui permet de retomber sur ses pieds de cuistot débrouillard. 

Le mirin est donc remplaçable. Ce n’est pas tout à fait du mirin, c’est presque du mirin, et l’on va se dire que c’est très bien comme cela.
A la place du mirin, vous pouvez donc utiliser du vinaigre de riz ou bien encore du vinaigre de vin blanc et y ajouter un peu de sucre. Car ce que l’on recherche, c’est un goût assez peu marqué avec un apport acidité/sucré. Plutôt simple, non ?

Un peu d'organisation (mais pas tant que ça) pour ces jolies boulettes de poulet japonaises

Ne nous emballons pas… il vous faudra certes un peu d’organisation pour cuisiner ces tsukune, mais à peine, finalement. Les tsukune devront être préparées un peu en avance, de manière à ce que la viande ait le temps de mariner. Environ une heure avant de les cuire, en fait – mais cela peut-être plus (plusieurs heures par exemple) ou un peu moins (allons, négocions à 30 minutes !) – à ce moment-là ; ajoutez un peu plus de gingembre et d’oignon.
Vous voyez que c’est une recette consensuelle… cela fait du bien, non ?

Spéciale dédicace pour ma copine Hélène qui, après un séjour au Japon, nous a fait découvrir ce plat emblématique autour d’un délicieux diner ! Personnellement j’ajoute le sésame en panure, elle le met directement dans les boulettes, les deux versions sont délicieuses – essayez les !

Boulettes de poulet japonaises : les délicieuses tsukune

Recipe by Helene
Servings

6

servings
Prep time

30

minutes
Cooking time

20

minutes

Ingredients

  • 3 cuisses de poulet (désossées si possible - demandez gentiment à votre boucher)

  • 3cm de gingembre (environ, vous pouvez réduire ou augmenter en fonction de votre goût)

  • 1/2 oignon ou 3 oignons de printemps

  • 1 oeuf

     

  • de la maïzena ou fécule de pommes de terre

  • des graines de sésame (part égale de la maïzena)

  • 3cl sauce soja 

  • 3 cl mirin

  • si vous avez : 2 cl saké ou 2 cl Noilly Prat - mais c'est tout à fait optionnel

Directions

  • Désosser les cuisses si ce n'est déjà fait et retirer la peau 

  • Couper les cuisses en petits morceaux

    NB : cette étape permet de ne pas avoir de longs tendons qui s'enrouleraient dans les pales du robot

  • Prélever 1/3 du poulet et mixer (pas trop finement). Réserver dans un bol le poulet mixé et recommencer avec 1/3 puis à nouveau 1/3 du poulet

    la viande hachee de sboulettes de poulet japonaises
  • Râper finement le gingembre et découper l'oignon en tout petits dés

  • Ajouter dans le bol le gingembre, l'oignon, l'oeuf et du sel puis mélanger (à la main ou à la cuiller)

  • Placer au frais pendant une heure environ

  • Quand la viande a mariné, faire des boulettes de la taille d'une balle de golf ou légèrement inférieure avec les mains (je vous avoue que je mets des gants)

  • Préparer ensuite une assiette avec environ 2 cuillers à soupe bombées de maïzena et la même quantité de graines de sésame. Mélanger

    la panure des tsukune
  • Rouler chaque boulette dans la préparation et déposer dans une nouvelle assiette

    les tsukune pannes
  • Faire chauffer une poêle avec un fond d'huile 

    preparation de la poele pour les boulettes de poulet japonaises
  • Déposer les boulettes et les faire revenir à feu moyen/fort. Bien vérifier qu'il y a toujours de la matière grasse, sinon en ajouter régulièrement. Les retourner.

  • Lorsque que les boulettes sont dorées des deux côtés (bon d'accord, ce ne sont pas tout à fait des côtés, puisqu'il s'agit de boulettes...), réduire le feu, ne plus ajouter d'huile et continuer la cuisson jusqu'à ce que les boulettes soient cuites à coeur

  • Pendant la cuisson, préparer la sauce en mélangeant la sauce soja, le mirin et éventuellement le saké

  • Lorsque les boulettes sont cuites, les déposer une assiette et nettoyer la poêle - à l'aide d'un sopalin par exemple. Remettre les boulettes dans la poêle et ajouter la sauce. Puis poursuivre la cuisson jusqu'à ce que la sauce épaississe et nappe les tsukune

    fin de cuisson des boulettes de poulet japonais
  • Servir immédiatement avec un beau bol de riz et un grand sourire !

Boulettes de poulet japonaises : les tsukune

L'astuce Minute PAPILLOTE !

  • Vous avez des enfants ? Demandez leur de façonner les boulettes, ils vont adorer !

 

Pour un dessert vite fait et convivial, vous pouvez proposer ces mousses de crème de marrons – qui de plus, sont préparées sans oeuf. 

 

Mon péché mignon en apéritif est cette sauce qui permet à petits et grands de dévorer toutes les crudités possibles et imaginables.

sauce crudités pour l'apéro : une chantilly aromatisée et moelleuse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.